French

Dominatrice Black

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Dominatrice BlackOn fait parfois des rencontres qui peuvent marquer ou changer des choses. C’est bien ce qui récemment m’est arrivé. Toujours à l’affût de dévergondages je contacte via internet les gens avec lesquels je m’éclate. Ayant dépassé les 60 ans.. ce n’est pas forcément plus compliqué, mais on ne recherche plus les mêmes choses.. enfin surtout moi qui suite à diabète carabiné j’ai des problèmes côté sexe. Mais la libido elle n’est pas en berne bien au contraire.. pire qu’à 20ans. J’ai un faible pour la soumission (ou la domination) et suis bisexuel. Au fil des contacts et des rencontres qui n’aboutissent pas (on boit un verre on se sépare courtoisement car d’un côté ou l’autre on ne sent pas la relation).Il y à quelques mois j’avais branché une femme qui plus est de couleur .. j’ai un faible pour les peaux foncées. Une femme qui cherchait un complice docile pour s’encanailler avec son mari voir en soirées en boites spécialisées. Notre première entrevue eu lieu dans un piano bar à l’ambiance feutrée comme je les aime. Attendant la belle avec un bon vieux scotch (interdit par la faculté en ce qui me concerne), je me délassais repensant aux mots qu’elle avait employé dans son message ; comme quoi ma proposition et mon profil correspondait en tout point à l’oiseau rare qu’elle cherchait depuis longtemps surtout si j’étais capable d’assumer les délires que j’avais noté et proposé. J’étais assez impatient de voir entre quelles mains j’allais tomber, ses propositions m’avaient alléché. La belle cherchait un soumis capable d’accepter un peu tout, sévices compris si j’ose dire. Elle semblait focalisée sur deux choses le travail du sexe et la sodomie pour ne pas dire défonce explosive du cul. Pour ma part cela rentre dans mes attentes. Il faut dire quand même que je ne suis pas novice mais que contrairement à certains je suis capable non pas du pire ou du meilleur mais de supporter à donf ou pas du tout cela selon le moment et la personne.Je vis enfin arriver une silhouette qui d’emblée..m’enthousiasma. Assez grande, mais un peu ronde une crinière de lionne, une bouche pulpeuse sur des dents d’un blanc éclatant, deux grands yeux noirs. Perchée sur les escarpins rouge sang ses jambes paraissaient longues pour sa silhouette. Sa robe fendue me laissait entrevoir une cuisse ferme. Son balancement de hanches aurait fait bander un eunuque… et je sentais un fourmillement connu dans mon entre-jambe.. quelques années plus tôt j’aurais déjà eu un trique d’enfer là j’avais quand même un frémissement. Dans ces moments là on regrette vivement le tour que prennent les événements de la vie. Mais je me console en me disant illegal bahis que malgré mon état.. j’ai et j’aurais encore bien plus d’aventures que certains n’osent en espérer dans une vie. Aucun mérite, il faut juste oser et essayer. Grand sourire et bisous amical, bon dieu qu’elle sent bon et une peau comme je les aime, pas trop douce et son odeur naturelle n’est pas masquée par l’odeur du parfum. Elle se meut avec souplesse. Elle porte bien ses 45 ans, on lui en donnerais presque 10 de moins. Cette femme m’attire vraiment. Déçu ? Fait -elle en minaudant un peu.Ai-je l’air si triste ? Répliquais-jeNon pas vraiment, j’ai vraiment aimé ta façon de me regarder, enfin de me manger des yeux.. c’était évident. Dit -elle en riant.Au lieu de prendre un fauteuil elle c’est assise sur la banquette près de moi, quand je dis près de moi je devrais dire contre moi. Je ne suis pas trop près ? Dit elle en posant sa main sur ma cuisseNon.. je trouve que c’est la bonne distance. Dis-jeEn parlant j’avais poser ma main sur le dos de la sienne et je lui fit une petite caresse. Elle prit ma main et la retournant, caressa l’inter rieur de ma paume et mes doigts.En plus tu a la peau douce, j’adore çà… Je ne suis pas trop directe ? Demanda t-elle en me regardant dans les yeux.Non pas du tout.. on est plus des gosses, on sait bien pourquoi on est là non ? Dis-jeEn tout cas moi oui… et je crois que je ne me suis pas trompée.. enfin on va parler de tout çà dit elle en ôtant sa veste. Ce faisant elle bomba le torse me laissant apprécier une poitrine affolante, le sillon entre ses seins était vertigineusement mis en valeur par son décolleté et je ne pouvait que remarquer la taille des tétons qui déformaient le tissus. J’ai l’impression que mes seins sont à ton goût ?Honnêtement… tu crois que beaucoup d’hommes ne regarderaient pas ce que j’ai sous les yeux.Honnêtement ? Je serais déçue qu’on ne regarde pas… je ne suis pas sage, pas rangée.. tu l’a bien saisi je suis là pour voir si tu me conviendrais.. comme jouet… comme soumis..Elle avait approché son visage du mien un simple mouvement de tête aurait mis nos lèvres en contact. Je sentis sa main se refermer sur mon entre-jambe. Ses yeux pétillaient de malice. Sensiblement sa main se mettait a presser mon paquet. Faisant naître des sensations. De pression cela devint un écrasement qui devenait douloureux mais tellement excitant. Tu aimes ? Me dit elle dans un souffle parfumé.Ohh ouiiii j’adore même dis-jeJe goûtais avec une délectation non dissimulée l’écrasement de mes couilles, elle savait y faire et avait une poigne peu commune. Elle relâcha la pression avant de me les écrabouiller illegal bahis siteleri de nouveau. Je poussais un petit cri a peine audible.J’adore ton visage quand ça fait mal… dit elle Je pense que nous allons bien nous entendre. Je le crois aussi… Heuu comme t’appeler ? Maîtresse ? ou…. Nathalie c’est mon vrai prénom.. oublies celui que j’avais donné.. Pour l’instant appelle moi Nath .. Maîtresse ce sera pour plus tard et pas tout le temps je ne suis pas à cheval sur les codes. Je n’ai pas envie de te transformer en chien, en bonniche ou ces autres idioties.. j’ai juste envie de pouvoir te martyriser, te partager avec mon mari ou des amis en soirée. On va boire un verre en bavardant et on va à la maison mon mari attend. Ce soir ? Tu ne peux pas ? Fit elle la mine déçue…. Si si.. mais je ne pensais pas aller si vite en besogne. Ah mais je n’ai pas envie de perdre du temps.. tu me plais bien, tu est bien élevé, plutôt bel homme, un peu rond mais tu ne parais pas tes 60 ans.. et je sens que tu est aussi coquin.. ou pervers plutôt … que moi… .. Un baiser.. ne te dérange pas ?? J’en ai vraiment envie… Disons.. que j’y pensais dis je. Approchant mes lèvres.Sa bouche s’entrouvrait, nos lèvres se soudèrent. Quelle douceur, quelle saveur. Sa main massait mon sexe, la mienne caressait le globe d’un sein et agaçait son téton. Notre baiser fougueux durant un moment. Les langues se cherchaient se repoussaient envahissant alternativement nos bouches. Je n’avais qu’une envie, de la mettre nue de lui écarter les cuisses de manger son sexe jusqu’à la jouissance.. c’est une chose que j’aime par dessus tout et jamais je n’ai eu de partenaire déçue à ce jeu. Nos bouches se séparèrent. Elle avait un sourire radieux. Sa main était toujours entre mes cuisses. Nath tu sais.. il s’en faut d’un rien que je ne me jette entre tes cuisses pour te manger le minou… dis-jeOh oh…. j’espère que tu est doué.. car j’adore.. et j’aimerais … beaucoup.. je me sens un peu humide… je crois.. veux tu vérifier ? Dit elle guidant ma main dans la fente de sa robe prune. Mes doigts rencontrèrent une toison abondante au poils un peu rêche comme toutes les africaines en général. Je sentais la chaleur et la moiteur. Je glissais soudain dans la fente et là … je pataugeais littéralement. Ma belle Nath mouillais comme une fontaine. Un peu humide ? C’est comment quand tu est trempée.. dis je en riantTu verra … tu verra.. j’espère que tu aimera.. dit NathJe glissais mes doigts plus avant, j’entrais dans sa chatte le bout de mes deux doigts, elle frissonna car j’avais sûrement touché son clito. Mes doigts étaient englués et brûlants. Elle canlı bahis siteleri me mordilla le lobe de l’oreille.. et me ditRessort tes doigts doucement….J’obéis et ressortais mes doigts, les 2 premières phalanges luisantes d’une mouille épaisse translucide. Elle fit remonter ma main vers sa bouche me fit séparer mes doigts en un V. Je compris son invitation et de concert nez contre nez chacun suça un doigt.. Sensible aux odeurs et aux saveurs je tombait sous le charme… je n’avais qu’une hâte la faire couler sur ma langue la manger et la faire crier.. ou la laisser me faire étouffer en mangeant son sexe. Je dois dire que notre petit manège n’avait pas totalement échappé aux serveurs et à certains clients du bar.. Même si nous étions dans un coin sombre et un peu à l’écart.. il était difficile de penser que nous parlions affaire. Nathalie était à son aise et se moquait totalement des regards. Moi aussi me direz vous.. mais pas la peine de susciter des réflexions auxquelles je devrais répondre.. peut être pas trop courtoisement. Je résistais à l’envie de pousser plus loin nos jeux. Nath était emballée par notre rencontre et me détaillais les idées qui stagnaient dans sa tête. En fait son mari n’était pas du tout volontaire pour jouer les souffre douleur, il n’y prenait pas de plaisir. De même il n’était pas vraiment bisexuel même si il ne se ferait pas prier pour me prendre ou se faire sucer. En fait il m’utiliserait comme une femelle ce qui m’allait très bien. Tout en parlant elle était tout contre moi et sa main ne cessait de masser mes couilles, elle finit par faire coulisser ma braguette pour toucher vraiment. Ses doigts sur mon sexe étaient une bénédiction. Oh mais tu me disais que tu ne bandais pas… mais là il n’est pas dur ? Dit elle rieuseOui ma jolie Nath , mais dès que tu ôtera ta main pfft.. plus rien.. dis-je Oh tu à l’air triste en disant çà.. et merci de dire que je suis jolie. Dit elle me plantant un baiser sur les lèvres.Triste ? Oui peut être parfois c’est dur de penser aux choses qu’on pourrait faire… et savoir que ce sera impossible. Je crois que tu me plais déjà tellement que je regrette tout ce que l’on ne pourra pas faire. Répliquais-jeSi tu est un soumis docile, je te promets que l’on fera plein de choses agréables pour nous deux… Tu sais tu me plais vraiment beaucoup aussi. Tu est si simple, net et direct et tu a de très beaux yeux en plus.Cette fois je ne pouvais résister et l’attirant a moi je prenais sa bouche dans un long baiser. Quand il cessa nous sommes restés un long moment à ne rien dire, simplement se regarder, elle sa main sur mon sexe et moi caressant son dos ma main glissée dans le col de sa robe. On parla encore des envies qu’elle avait, des miennes également.Nous finîmes par embarquer dans ma nouvelle folie ma Mercedes qui sembla impressionner Nath.C’est moi qui bientôt serait impressionné…..

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Comment here