French

Florence 1

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Florence 1Quelques années après la naissance de notre fils, sa mère a accusé le coup et subit un gros passage à vide.Elle n’avait plus envie de rien, ne voulait plus sortir chez des amis ou simplement pour se balader. En plus de cela, elle communiquait de moins en moins ce qui n’était déjà pas son fort.Evidemment, cela eu des répercussions sur notre vie de couple et sur nos relations sexuelles qui atteignaient presque le niveau 0.Bien qu’ayant créé mon entreprise l’année précédente, je tachais d’être le plus présent possible à la maison pour m’occuper de notre fils, gérant le week-end seul pour qu’elle puisse se reposer.Etant donné son manque d’intérêt à mon égard j’ai décidé de m’inscrire sur un site de rencontre.Après plusieurs discussion veines sur le site, j’ai eu la chance de discuter avec Florence.J’avais 2 ans de moins qu’elle et nous habitions à 1h l’un de l’autre. Mariés tous les deux. En manque de sexe tout autant l’un que l’autre. Moi parce que ma femme ne pratiquait plus, elle parce que son mari l’a trompait à tour de bras. Ce qui n’était pas nouveau pour elle et raison pour laquelle elle cumulait les rencontres.Après plusieurs discussions, échanges de photos pour vérifier si on se plaisait, nous avons décidé de nous rencontrer.Nous nous sommes donné rendez vous sur le parking d’une centre commercial à proximité d’un restaurant au cas ou chacun souhaiterai continuer de faire connaissance.J’ai découvert une femme charmante, très élégante, habillée avec soin style BCBG (j’ai su par la suite qu’elle ne risquait pas de soucis financiers car son mari était directeur régional d’une très importante enseigne commerciale).Ses longs cheveux bonds encadraient un visage agréablement proportionné que des yeux bleu clair illuminaient. Ce qui ajouté à son sourire radieux lui prodiguait un charme envoûtant.Lors du déjeuner nous avons évoqués nos déboires personnels et surtout le besoin d’affection et de relation sexuelles.J’ai posé ma main sur la sienne, pour ensuite la frôler délicatement.En réponse, Florence a tendu une jambe sous la table à la rencontre de la mienne.Le sourire que nous avons échangé à ce moment là, ne laissait aucun doute sur la suite de l’après midi.Encore moins lorsque, savourant un dessert au chocolat, elle ôta un escarpin güvenilir bahis pour glisser son pied entre mes jambes et le poser sur mon sexe.J’ai répondu par un large sourire à cette initiative surprenante et délicieusement coquine.Par de lents mouvements, elle commença à caresser ma queue à travers le tissu de mon pantalon. Comme je ne portais pas de boxer ce jour là, mon sexe eu toute liberté pour prendre ses aises.La nappe cachait les gesticulations de son pied, ayant pour avantage de dissimuler ces caresses à la serveuse qui nous apportait les cafés et l’addition.La serveuse était debout à coté de la table avec l’appareil à CB, et durant le laps de temps qu’il fallu pour que je règle les repas, Florence n’a pas stoppé les frottements de son pied sur ma queue tout en buvant lentement son café.Il est évident que lorsque je me suis levé, une généreuse bosse déformait mon pantalon.J’ai laissé Florence sortir devant moi en espérant dissimuler mon état d’excitation aux clients présents dans le restaurant.Une fois sortis de l’établissement, elle s’est arrêtée net, s’est tournée vers moi, à posé sa main sur ma queue et avec un large sourire m’a dit “viens je vais m’occuper de ton chibre”.Nous avons pris sa voiture pour aller au F1 qui se trouvait 5 minutes. Pendant qu’elle réservait la chambre, elle me dit que le F1 n’était pas le plus classe mais le plus proche.Arrivés dans la chambre, nous nous sommes fait face pour nous embrasser. Sa langue à fouiller ma bouche. Ses mains, avec une dextérité stupéfiante, ont détaché ma chemise, défait ma ceinture, baissé mon pantalon plus vite qu’il ne faut pour le dire.Elle s’est agenouillée devant moi pour me gober le chibre à pleine bouche.J’ai compris que Florence était une mangeuse d’hommes…ce qui n’était pas pour me déplaire.Son art pour la fellation était indéniable ! Les lèvres rivées sur mon gland, elle tournait la langue dessus me faisant bander encore plus fort.Ses doigts décalottaient mon gland pour le rendre plus accessible et plus sensible à cette succion magique.Surpris par tant d’enthousiasme et le peu de rapport sexuel à cette période, je sentais la jouissance venir au galop.”Florence, arrête…arrête s’il te plait, tu vas me faire jouir”Elle lève les yeux, gardant mon sexe en bouche sans türkçe bahis bouger pendant quelques secondes qui me semble une éternité. Sa bouche se sépare de ma queue, faisant retomber la pression (ouf).Elle se lève, me regarde droit dans les yeux. “Goutte ta queue sur mes lèvres” et elle me roule une pelle fougueuse, plongeant sa langue dans ma bouche.”Je vais te faire jouir, c’est certain, mais tu vas t’occuper de moi avant”Elle pivote pour me tourner le dos.”Défais ma robe”Dit d’un ton ferme et à la fois sensuel, je ne peux que m’exécuter et faire glisser la fermeture éclair de sa robe fourreau.Elle me dévoile ainsi, sa peau légèrement dorée qu’une lingerie en dentelle blanche met encore plus en évidence…..Je me suis approché de son dos pour déposer de légers baisers sur ses épaules et sa nuque.Mes mains sont passées devant pour saisir sa poitrine à pleine main et malaxer langoureusement ses magnifiques obus bien soutenus par cet écrin de dentelle.Ma queue s’est automatiquement appuyée contre ses fesses. Sentant le contact elle s’est cambrée pour accentuer la pression. Suivirent de légères ondulations de son bassin aidant ma queue à se caler entre ses fesses. Seule le fin tissus de dentelle empêchait une immédiate intromission de mon sexe en elle.J’ai descendu ma main gauche sur son entrejambe, qui en appuyant fortement dessus augmentait la pression de ses fesses sur ma trique.De ma main droite je sortis son sein gauche de sa prison, pour faire rouler son téton déjà gonflé entre mes doigts. L’effet fut instantané, il doubla de volume.Florence, dont la respiration s’accélérait, posa une main sur ma main gauche et lui appliqua un léger mouvement rotatif dont l’unique but était de la masturber.Notre excitation montait crescendo.L’odeur de son parfum se mêlait désormais aux effluves sexuelles émanant de sa chatte.Mes baisers sur sa nuque se transformèrent en mordillements.Alors que ses gémissements se faisaient plus bruyants, je percevais sur mes doigts sa cyprine humidifier sa culotte.Je tirais le tissu contre ses lèvres intimes, les frottant avec. Je faisais rouler la dentelle contre sa chatte, la remontant à l’intérieur des ses lèvres, appuyant sur son clitoris.Ma queue, plaquée contre ses fesses, était tendue à m’en faire mal. J’étais güvenilir bahis siteleri étonné et tellement heureux par ce mélange de sensualité et de perversité résultant de cette rencontre.”oh, c’est bon ! Frotte ma chatte…oui…plus fort” Florence semblait atteindre l’orgasme.”je veux ta queue” en disant cela elle baissa sa culotte sur ses genoux et se mit à 4 pattes au bord du lit.Elle m’offrait une vue merveilleuse sur sa croupe, sa raie, sa chatte.”BAISE MOI !!”Je pris mon sexe en main, le dirigea vers sa raie et le passais lentement entre ses fesses.La faire attendre un peu tout en continuant de l’exciter me paraissait être une bonne solution me permettant ainsi de reprendre la direction de nos ébats.Même si je piaffais d’impatience de planter ma queue au fond de son vagin.Je fis descendre mon gland du haut des ses fesses, vers sa chatte et sur son clito.Quelques mouvements contre ses lèvres les ouvrir complètement. Son jus lubrifiait ma tige.Elle tourne la tête me regarde droit dans les yeux “qu’est ce que tu attends salop ?”Sans répondre, je tapote ma queue sur sa chatte. Un bruit de clapotis se fait entendre dans la pièce.”tu es trempée, c’est génial”Je présente mon gland à l’entrée de sa chatte, le pousse juste au bord.D’un coup elle recule avec pour effet de s’enfoncer ma bite entièrement dans son vagin…”AH OUIIII”Je saisi ses hanches pour maintenir son cul collé à mon bas ventre et ma queue au plus profond.”oh putain que c’est bon…t’es trempée ma salope””VAS-Y…BAISE MOI….BOURRE MOI LA CHATTE !!”Impossible de résister à une telle demande.J’ai commencé de lents et longs va et vient dans sa chatte dégoulinante…le bonheur…je n’avais pas baisé depuis 2 ou 3 mois.Florence a posé la tête sur le lit, cambrant son postérieur un peu plus et m’ouvrant complètement sa chatte.Je me suis mis à la besogner, plus vite, plus fort, à l’entrée de sa chatte puis au fond.Elle subissait mes coups de boutoir, le sommier étouffait ses cris jusqu’à l’explosion de son orgasme…J’ai senti son vagin se contracter sur ma queue entraînant inexorablement ma jouissance.Dans un râle puissant synonyme d’une extase tant attendue…j’ai juste eu le temps de m’extraire pour répandre mon foutre contre sa chatte, sa raie.Mon éjaculation fut si violente que des giclées de sperme s’étalèrent dans son dos !Elle s’est allongée sur le lit. Les jambes coupées je me suis affalé à ses côtés.Le silence envahi la pièce. Nous mîmes plusieurs minutes pour reprendre nos esprits et revenir au calme.….

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Comment here